Mobile nav
Cette chapelle est située sur le ban de la commune de Lupstein, au milieu des champs, à l'ouest du village de Littenheim. Elle est érigée à l'emplacement de l'église d'un village disparu au 14e siècle et qui portait le nom de Wundermutzheim, ou encore Untermutzheim ou Wundratzheim selon les dernières mentions écrites de 1356.

La chapelle dans les années 1970

Les guerres et les épidémies, telle la peste, étaient des raisons majeures de la disparition d’un village. Les habitants abandonnaient les hameaux en les incendiant derrière eux, seul moyen d’enrayer la maladie à l’époque. La chapelle a été restaurée en 1862, (inscription gravée sur la fenêtre agrandie ou percée à cette date dans la façade nord). Elle est dédiée à Sainte-Barbe mais n'est pas un lieu de pèlerinage. Sainte Barbe n'est vénérée ni à Lupstein, ni à Littenheim.

A l'intérieur, un autel avec retable en bois est orné de décors peints. Au-dessus de l'autel, une croix est dressée dans la niche du retable. Derrière la porte, posée sur une console d'angle, la statue de Sainte-Barbe à qui ce lieu de prière est dédié. La chapelle a subi pendant des années les assauts du temps et le plafond s’était effondré sur l’autel datant du XIXe siècle, qui lui aussi a souffert des infiltrations.

En 2014, une association « Les amis de la chapelle Ste-Barbe» a été créée pour racheter l’édifice et ensuite le sauvegarder.

Les travaux furent menés rondement grâce à une équipe de bénévoles menée par Bernard Vollmar d’Altenheim, et l’aide pécuniaire des paroissiens de la communauté des paroisses.

En 2015, la chapelle a été surmontée d’un clocheton. La cloche destinée à la chapelle Sainte Barbe a été coulée par la société André Voegelé le samedi 13 juin 2015 à Saint Pierre Bois ; elle a été accueillie le samedi 1er août 2015 à la gare de Dettwiller.
Son nom est « UT UNUM SINT », « que tous soient un», les noms de chacun des villages ainsi que l’année 2015.

Elle a été bénie le dimanche 6 septembre 2015, lors d’une messe concélébrée par Mgr Lachmann, évêque auxiliaire et Tim Dietenbeck, curé du secteur paroissial.


Dorénavant la nouvelle cloche sonnera régulièrement tous les samedis à midi en même temps qu’une prière sera dite pour la paix.

    © Bernard Linder

Petit marché de Noël

le 21/12/2018